Un Mala : C'est quoi et comment le choisir ?

Mis à jour : 2 oct. 2019


Il n'est pas rare de voir fleurir aujourd'hui le mot "Mala" dès que l'on voit un long collier (ou même un bracelet) fabriqué avec des perles de bois ou des pierres naturelles, le plus souvent orné d'un pompon.

Or, le mala est un objet particulier, qui a une histoire, et surtout certaines caractéristiques qui lui sont propres.


Définition et origines :

Le mala trouve ses racines dans l’hindouisme, le bouddhisme, la méditation et le yoga. Le terme « Mala » est un mot en Sanskrit (langue des textes religieux hindous et bouddhistes) qui signifie « guirlande de méditation ».


A l’origine, les malas étaient surtout utilisés pour un style spécial de méditation appelé

« Japa » qui signifie « réciter ».

C’est pour cela que les malas sont parfois appelés « Japa mala ».


Il est aussi communément appelé : collier bouddhiste, collier tibétain ou collier porte bonheur (attention donc aux contre-façons...).



Composition :

Le mala se compose de 108 perles (généralement en bois, en graines ou en pierres naturelles)

et d’une perle plus grosse ou différente des autres au bout du Mala (appelé Meru, en référence au Mont sacré du Meru, qui serait le mont de l’univers).

On retrouve également des Malas plus courts, avec 18, 27 ou encore 54 perles pour les séances de méditation moins longues (notez que le nombre est toujours un multiple de 108).


108 est un nombre sacré et spirituel. Le nombre apparaît dans de nombreux textes anciens.

On retrouve aussi 108 dans les 12 signes du zodiaque par les 9 planètes (9*12).

Le Gange est également connu pour avoir 108 noms. 

Il est aussi dit qu’il y a 108 lignes d’énergie qui convergent pour former anahata, plus connu comme étant le chakra du cœur.

Cette liste n'est pas exhaustive, n'hésitez pas à consulter les sites boudhistes pour obtenir davantage de détails sur ce point.


Les malas ont tous en commun d’être faits de perles rondes pour glisser facilement entre les doigts. Ces perles mesurent généralement entre 6 à 10mm.


Les malas traditionnels sont faits de perles de Rudraksha, de graines de lotus, d’os de yak, de graines de Bodhi ou de bois.


Les malas de guérison sont faits à partir de pierres naturelles, qui ont des énergies, des propriétés et des couleurs différentes.




Il existe plusieurs styles de malas.

- Certains malas sont faits avec seulement 108 perles, un meru et un gland (pompon, pendentif, noeud...).

- D’autres ont des marqueurs à différents endroits (perles différentes) qui rendent la pièce utilisable dans des méditations de mantra plus courtes.


Bien qu’il soit aujourd’hui un objet de mode (et même très à la mode !) car c'est évidemment un très bel objet, le mala demeure avant tout un outil qui permet de focaliser notre conscience et notre concentration pendant l’exercice mental et spirituel (méditation, prière, simple réflexion, balade méditative, etc..).

Porté autour du cou ou du poignet durant la journée, il sert également de rappel constant de nos intentions. On dit que le mala s’imprègne de notre énergie personnelle.



Alors, comment choisir votre mala ?

Bonne nouvelle : Il n'y a pas de bonne ou de mauvaise façon de choisir son mala, il y a plusieurs façons !


Comme pour le choix des pierres naturelles, vous avez la possibilité de vous laisser guider par votre intuition, votre envie, parce que tout simplement une pierre / un mala "vous appelle".

Le choix sera le bon.


Vous avez également la possibilité de choisir votre mala en tenant compte des vertus des minéraux qui le composent. Le choix sera également le bon.


L'entretien de votre mala répond aux mêmes conseils que pour la purification et le rechargement des pierres naturelles. (voir mon article consacré à ce thème sur le blog).

S'il est en bois (de Santal ou de cèdre), vous pouvez le purifier avec de l'encens (technique de la fumigation) et le laisser poser quelques heures à la lumière du soleil.


Encore une fois, n’oubliez pas que le mala est une objet personnel, et que son utilisation ne dépend que de vous et vous seul ! Qu’il soit utilisé comme un chapelet de méditation, ou comme un collier porte bonheur ou même comme accessoire de mode, le mala doit avant tout vous aider à vous sentir bien... 


Lors de ces créations qui demandent beaucoup d'attention et davantage de temps que d'autres bijoux, je prends beaucoup de plaisir à nouer, pour vous, ces petits noeuds si précieux autour de chaque pierre. Chaque création est unique.

Pour découvrir les malas de ma collection, c'est par ICI.


Je suis à votre disposition pour toute question, précision,


A très vite !


Sandra

2,242 vues