Pierres naturelles : Comment être certain(e) de leur authenticité ?

Mis à jour : 22 déc. 2019

Comme j'ai déjà eu l'occasion de l'évoquer dans une publication sur Facebook, vous êtes nombreux et nombreuses lorsque vous découvrez mes créations, à me demander si les pierres naturelles que je propose sont authentiques et véritables.


Je peux évidement vous éclairer sur leur origine et la fiabilité de mon unique fournisseur basé en France, mais rien ne remplacera jamais votre expérience.

Dans cet article, je souhaite vous donner quelques clés afin d'éviter d'acheter des contre façons ou, à minima vous permettre de faire le tri entre un vendeur sérieux et un qui ne l'est pas.

Les exemples décrits dans cet article sont le fruit des expériences qui ont été les miennes depuis le lancement de mon activité.


1- Ne pas confondre "authenticité" avec "méconnaissance"

Certains créateurs proposent des pierres tout à fait véritables et authentiques, mais n'ont aucune connaissance en lithothérapie.

Ils sont, pour certains, incapables de différencier les pierres qu'ils vendent.

S'il est facile de reconnaître un quartz rose d'une Malachite, cela devient plus compliqué lorsqu'il s'agit de différencier une Sodalite d'une Dumortiérite, le Jade Néphrite de l'agate mousse...


Ainsi, vous trouverez sur leur site (ou dans leur boutique) des bijoux "composés" essentiellement d'Agate, de Quartz ou de Jaspe qu'ils déclinent dans leur description sous cette forme par exemple : Jade vert...agate multicolore, rouge, bleue...etc.

Les pierres sont souvent véritables mais vous ne saurez jamais vraiment ce que vous achetez, car eux ne le savent pas non plus.


Une autre technique permettant de masquer méconnaissance (ou malhonnêteté) consiste à donner des noms pompeux ou farfelus à des pierres naturelles : "Labradorite grise" au lieu de la Larvikite, "jaspe océan" pour un jaspe tout simplement teinté en bleu, "agate naturelle" sans précision de la nature de l'agate en tant que telle, "Jaspe terra Aqua" pour un mélange de jaspe non identifié...

Cela fonctionne aussi pour le Quartz, que l'on trouvera nommé sous la forme de Quartz fraise, Quartz framboise, quartz ceci ou quartz cela...sans que l'on sache réellement de quelle pierre il s'agit ...ni même si elles existent vraiment.


Pratique à adopter : Un vendeur / créateur qui ne propose que quelques types de pierres naturelles qu'il décline à l'infini : Vigilance, car il semble qu'il / elle ne maîtrise pas son sujet !

Cela ne veut pas dire qu'il est malhonnête, simplement si on ne connait pas (ou ne sait pas reconnaître) les pierres, il est impossible d'en garantir la qualité.

On se méfie également des noms "trop pompeux", un chat est un chat. Si on l'appelle magnifique félin à poils longs...c'est qu'il y a un loup quelque part ;)


2- Ne pas confondre "authenticité" avec "mauvaise qualité"

La qualité peut ne pas être au rendez vous et cela ne veut pas forcément dire que les pierres naturelles sont fausses.

A titre d'exemple : Une pierre en Oeil de tigre transparente par certains endroits, une labradorite trop foncée et sans reflet, une Howlite trop blanche (sans marbrure foncée), un jaspe paysage de couleur uniforme...

Au même titre que n'importe quel produit que nous achetons au quotidien, il y a différents niveaux de qualité et ce qui va les différencier : c'est le prix !

Cela parait évident bien entendu, mais c'est une donnée capitale dans votre choix.

Une fois encore, un produit très (trop) bon marché doit vous mettre en garde :

La qualité a un (juste) prix.


Pratique à adopter : Comparez les offres tout simplement ! Méfiez vous des propositions trop alléchantes (1 acheté -1 offert... produits soldés toute l'année etc...)


3- Parlons des prix justement...

Toutes les pierres naturelles n'ont pas le même coût.

La qualité tient une part importante mais la composition, la provenance, la rareté de certaines pierres font que leur prix va être plus ou moins élevé.

Si le Quartz rose ou le jaspe par exemple sont des pierres naturelles courantes et accessibles en terme de prix, d'autres pierres sont extrêmement onéreuses comme par exemple : Le Larimar, l'Ambre, la Topaze, La Turquoise, la Rhodochrosite, la Séraphinite, dans une moindre mesure...

Vous ne les trouverez pas dans mes créations car je ne serai pas en mesure de vous les proposer dans la gamme de prix qui est la mienne. Elles sont disponibles uniquement sur commande.


J'attire votre attention en particulier sur le Larimar qui est une pierre actuellement très recherchée, donc de nombreux bracelets fleurissent sur le net proposés aux alentours de 20 ou 25€.

Il est impossible de trouver un bracelet en Larimar véritable à moins de 80€ pour des pierres en 6 mm. Je vous laisse imaginer le prix pour des pierres de 8 mm.

Soyons clairs, ces bracelets à 20€ sont des faux ! Cela ne remet pas en cause l'honnêteté du vendeur (quoi que...), mais cela pose clairement question concernant la connaissance qu'il peut avoir de son métier et des produits qu'il propose.


Pratique à adopter : Une bague en Larimar à moins de 100€ : Fuyez ! Un collier pour bébé en Ambre à moins de 50€ : Fuyez ! Un bracelet en Rhodochrosite à moins de 30€ : Fuyez !

Un pendentif en citrine à 5€ : Fuyez !




Une vraie fausse pierre : Améthyste chauffée vendue comme étant de la citrine

4- Pierres naturelles chauffée, teintée, perles synthétiques, perles en verre...

Chauffer une pierre est une pratique courante, qui n'altère en rien ses propriétés.

Cela va simplement apporter des modifications à sa couleur naturelle.

Par exemple, l'Oeil de Taureau est en réalité de l'Oeil de Tigre chauffé.

Une citrine très jaune voire orangée aura été plus ou moins chauffée. La Citrine naturelle est presque transparente. Sauf que... si je proposais aujourd'hui à la vente de la citrine transparente, je suis certaine que je serai taxée de vendre de la fausse citrine lol !

Se documenter, expérimenter est donc indispensable pour savoir démêler le vrai du faux.


De même, les pierres naturelles sont imparfaites. Leur couleur n'est pas uniforme, elles peuvent présentées des imperfections, des différences de l'une à l'autre, c'est aussi ce qui garantit leur authenticité.


Goldstone rouge appelée souvent "Pierre de soleil"

Les pierres naturellement teintées existent dans la nature avant que l'homme n'y ait apporté sa touche personnelle. Teinter une pierre revient à accentuer sa couleur naturelle.

Les Agates teintées sont les pierres les plus courantes. Elles sont facilement reconnaissables avec leur couleurs marbrées très vives (le plus souvent de couleur bleu ou rose / fuchsia ou noir).


Cette pratique n'est donc pas à bannir complètement mais la vente de pierres naturelles répond à une règlementation stricte. Ainsi la mention "pierre teintée" doit apparaître dans la description du bijou, même si cela est rarement précisé.

Désormais vous saurez les identifier ;)


A ne pas confondre cependant, avec une fabrication artificielle à base de pierres synthétiques.

Dans ce dernier cas, on parlera alors de pierres de synthèse (généralement en silice ou en verre).

A titre d'exemple, le Goldstone est une pierre en verre souvent vendue comme une pierre naturelle ou pire pour de la pierre de soleil... Méfiance !


Une pratique courante consiste aussi à faire passer certaines pierres pour d'autres : Vendre de la Labradorite alors qu'il s'agit de Larvikite, idem pour le Jade avec l'Amazonite, ou faire passer de l'Howlite bleue pour de la Turquoise, du jaspe kiwi pour de l'agate arbre.


Pratique à adopter : Faites votre propre expérience, et en cas de doute, prenez contact en amont avec le vendeur.


4- Comment différencier créateurs et revendeurs

Les sites de vente (et boutiques) de pierres naturelles et de bijoux en pierres naturelles sont nombreux. Les bijoux en pierres naturelles sont très à la mode, et bon nombre d'entreprises surfent donc sur cette vague. Pour preuve, les "pierres naturelles" arrivent à la FNAC et chez les marchands de journaux...


Il est assez facile de distinguer un créateur, d'un revendeur.

Le créateur crée des modèles originaux, le revendeur achète des bijoux "tout faits" et les revend.

C'est la raison pour laquelle, des sites différents, des profils différents (sur Instagram ou Facebook), proposent les mêmes modèles de bracelets ou de malas. Il n'y a rien de répréhensible, c'est un commerce comme un autre.

Une fois encore, cela ne signifie pas que les pierres naturelles ne sont pas véritables.


A noter : Le revendeur (ou créateur) est responsable de ce qu'il vend, il lui appartient également de vérifier la fiabilité de son fournisseur.


Pratique à adopter : Naviguez et comparez ! Et si vous souhaitez un modèle original et unique, optez pour un créateur qui saura vous conseiller !


Exemple : Aucune pierre n'est naturelle sur ce modèle

5 - Que penser des pierres "naturelles" en vente sur Wish, Amazon, Aliexpress ou Vinted ?

Je dinguerai volontairement les sites tels que Wish, Aliexpress ou Amazon qui sont des markets place de grandes envergures dédiées à des professionnels voire à des industriels.

Il est impossible de déterminer l'origine des produits vendus avant l'achat, généralement c'est au moment de la réception de colis que l'on s'aperçoit qu'il arrive de Chine.


Le délai de livraison (en général de 15 jours à 3 semaines) peut vous alerter sur la provenance "lointaine" du produit.


Par ailleurs, le prix (comme précisé plus haut) est un indicateur à prendre en compte.

Certaines pierres vendues sont tout à fait véritables, d'autres ne le sont pas.

Un en mot : C'est une loterie !


Sur VINTED ou ETSY, il s'agit le plus souvent de créateurs (novices ou non). Consulter l'ensemble de la gamme proposée est le plus souvent le meilleur moyen de se faire une idée sur la qualité globale des produits proposées (quels sont les types de pierres proposées, les différentes variétés..).


Pratique à adopter : Se renseigner sur le vendeur tout simplement.

Petite astuce : Lorsque vous naviguez sur le site internet d'un créateur ou d'un revendeur (et cela vaut également pour tous types de sites) : commencez par consulter les "mentions légales" et "conditions générales de vente", c'est un bon indicateur pour savoir où vous mettez les pieds.

S'il n'y a ni l'un ni l'autre : Méfiance !


En résumé :

- Une pierre naturelle de mauvaise qualité peut être une pierre tout à fait véritable et authentique.

La question à poser n'est donc pas "vendez vous des pierres authentiques ?" mais plutôt "vendez vous des pierres de qualité ?"


- Méconnaître les pierres ne veut pas forcément dire vendre de "fausses pierres", cela signifie simplement ne pas savoir / ou ne pas s'intéresser à ce que l'on vend.

Il ne faut donc pas malheureusement s'attendre à avoir un conseil de qualité et personnalisé.

Les intentions ne sont certainement pas mauvaises au départ, mais si l'on ne maîtrise pas ce que l'on propose à la vente, comment en garantir la qualité ?


- Le prix joue un rôle important. Il est un indicateur à ne pas négliger : Un prix élevé n'est pas forcément synonyme de qualité, mais un prix trop bas est indiscutablement synonyme de mauvaise qualité ou de contre façons.


- Un créateur ou un revendeur (même fort sympathique) n'en reste pas moins un professionnel soumis à une législation qui protège l'acheteur au moment de la vente (garantie, délai de rétraction...).


N'hésitez pas à me solliciter pour toute précision,


Bien à vous,


Sandra


#pierresnaturelles #lithothérapie #creatrice #bijoux #choixdespierres #merveilleusescreations

1,058 vues