Bols tibétains : "Les vibrations du son"

Il existe des dizaines de modèles de bols tibétains. Que votre préférence aille vers les modèles les plus simples, ou vers les plus sophistiqués, qu'ils soient grands ou petits, gravés ou non, l'essentiel repose sur la fabrication et donc sur son origine.


Comme pour les pierres naturelles, rien ne sert d'agiter les peurs en craignant d'acheter de "faux bols" ou de 'fausses pierres". Il suffit d'un peu de curiosité et de recherches pour se rendre rapidement compte si l'on a en face de soi de la qualité, ou non.

Rappelez vous ma devise : Expérimentez par vous-même et soyez curieux-ses !


1 - La fabrication des bols (et donc la fiabilité du fournisseur).

Comme vous vous en doutez, je ne fabrique pas les bols tibétains, en revanche, j'ai choisi un fournisseur dont le métier est de travailler exclusivement avec des artisans népalais, veillant également aux conditions de travail (Charte internationale contre le travail des enfants), et contribuant à des actions humanitaires sur place.


La recherche de fournisseurs fait partie intégrante du travail (de longue haleine...) d'un créateur, cela explique que certains produits arriveront sur la boutique et d'autres n'y seront pas, si je n'ai pas la conviction de proposer des articles de qualité, durables ou équitables.

Ce postulat (important) étant posé, parlons de la fabrication des bols et de leur composition.


Le processus du martèlement des bols chantants tibétains: Le processus de martèlement des bols chantants est entièrement fait à la main.

Chaque bol chantant est martelé suivant une série de procédures qui donneront au bol la forme parfaite. Durant la phase de fabrication, différents métaux qui composent le bol sont fondus dans un four (cuivre, étain, fer, plomb, or et argent) en fonction du type de bols désiré.

Le métal fondu est ensuite versé dans un moule pour obtenir un disque métallique de la taille et de l'épaisseur souhaitée.

En ce qui concerne le processus de martelage réel, 4 ou 5 disques son empilés l'un sur l'autre puis sont ensuite chauffés jusqu'à devenir incandescents. Le disque de métal incandescent formé, est ensuite martelé par des artisans qualifiés jusqu'à ce que le métal ne soit plus chaud; ensuite, il est de nouveau chauffé et encore martelé. Ces deux opérations, de chauffage et de martelage, continuent jusqu'à l'obtention de la forme et de la taille désirée.

Une fois que la forme et la taille souhaitées sont obtenues, le bol est martelé pour être perfectionné. Les bols individuels sont ensuite ciselés et finis à l'intérieur et à l'extérieur.


La composition des bols chantants tibétains varie mais est, toujours au moins, composée de 7 métaux. Le détail est précisé sur chaque modèle vendu sur la boutique.

Par exemple, pour le modèle Chö-Pa, la composition est la suivante : cuivre, étain, nickel, zinc, fer, plomb, mercure, argent.


Sur ma boutique en ligne, le prix varie en fonction essentiellement de la taille, puis dans une moindre mesure en fonction du travail réalisé sur le bol (gravure).


2- Purification et chargement des pierres naturelles au bol tibétain


Les bols chantants sont utilisés par différents praticiens, lors des séances de méditation, relaxation, yoga... je vous parlerai ici plus particulièrement de l'utilisation du bol dans le cadre de la purification et du chargement des pierres naturelles.


Cette technique est l'une des plus simples.

La purification par l'eau salée peut avoir des effets négatifs sur nos bijoux, ou sur certaines pierres... Le chargement à la lumière du soleil n'est pas conseillée pour toutes les pierres...

Le bol tibétain ne présente aucun inconvénient et mieux encore...il contribue à la purification ET au rechargement des pierres naturelles.

Il peut être utilisé quand vous le souhaitez, pour toutes les pierres ou bijoux composés de pierres.


La technique est appelée : Vibrations par le son.

Elle consiste à faire baigner les pierres naturelles dans un "bain de sons" puissant pour qu’elles retrouvent leur fréquence originelle.

Il est possible d'utiliser un bol chantant, un bol en cristal ou encore un diapason.

Bonne nouvelle : La taille n'a pas d'importance, seule la fréquence compte.

Ainsi, les ondes sonores énergétiques du bol se propagent dans l’environnement et dans votre corps également... idéal pour détendre le plexus solaire soit dit en passant ;) Puis, passent à travers les pierres, agitent leurs molécules pour que les cristaux retrouvent leur vibration naturelle.


Plusieurs techniques concrètes :

Je précise (à nouveau) qu'il n'y a pas de bonnes ou mauvaises recettes, vous ne ferez pas d'erreur... faites vous confiance !

- Déposez les pierres naturelles sur un petit tissu au fond du bol et faites maintenant chanter le bol

pendant quelques dizaines secondes. Vous pouvez répéter l'opération 2 ou 3 fois si le coeur vous en dit.

- ou ... Posez les pierres à côté du bol, et faites chanter le bol. Dehors ou dedans, le son et les vibrations se propagent dans l'environnement.


Ce qui compte n'est pas le son, ni la note, ni la fréquence... mais l'intensité, l'amplitude du son !


3 - Faire chanter un bol tibétain


Faire chanter un bol "chantant", ne nécessite pas un savoir faire particulier...cependant, la technique est propre à chacun et dépend de chacun.

Je peux réussir à faire chanter un bol en le déposant dans la paume de ma main, et ne pas y arriver avec un autre.

Est-ce que cela dépend du bol ? Je ne le pense pas.

Pour l'avoir testé avec mon entourage, ce que l'un réussit à faire, l'autre n'y arrive pas forcément.


- Déposez le bol dans la paume de la main (paume ouverte), frappez sur le bol, et passez le maillet sur le bord du bol. (Cette technique est plus facile avec un petit/moyen bol évidement)

- ou ...Placez le bol sur un coussin ou un tissu épais, frappez le bol et passez le maillet sur le bord du bol.

Ajustez la vitesse de rotation... voyez comment votre bol réagit. En bref, expérimentez ;)


Quelles questions...et quelques réponses :


Vous ne savez pas ...ou n'avez pas la main pour faire chanter votre bol ? Ce n'est pas un soucis, un diapason ne chante pas non plus. Il émet des vibrations tout simplement.

Frappez sur votre bol et imprégnez vous du son, comme le font vos pierres.


Faut-il les purifier avant de les mettre dans le bol ?

Vous préférez le faire ? Faites le ! Vous ne ferez pas d'erreur !

Vous optez pour l'opération unique au bol, c'est très bien aussi !


A quelle fréquence ?

La vôtre... celle que vous choisissez parce que vous en ressentez le besoin, parce que vous avez le sentiment que les pierres ne vous apportent plus d'énergie, parce que cela fait "longtemps" que vous ne l'avez fait. Vous ne ferez pas d'erreur non plus ;)


Cette technique ne vous parle pas ou ne vous emballe pas ?

Aucun soucis, d'autres techniques de purification et de chargement des pierres existent.

Je vous partage uniquement ce que je teste, ce que je pratique... mais votre expérience reste de loin, la meilleure ;)


Il n'y a pas de vérité, il n'y a que votre expérience et vos ressentis qui vous guideront sur la bonne voie. Plusieurs de mes consoeurs (sérieuses et expérimentées...je le précise) pratiquent et commencent à conseiller la purification et le chargement des pierres par l'intention et ont ainsi arrêté toutes les autres techniques. Pour ma part, j'aime les petits rituels... A chacun sa préférence.


La lithothérapie, comme toutes les médecine douces ou alternatives, fonctionnent grâce à la confiance que nous leur accordons. Le meilleur guide, c'est vous même ... La meilleure recette est la votre... les seules règles à respecter sont celles que vous fixez ;)


Pour retrouver :

- L'article complet sur la purification et le chargement des pierres naturelles :

https://www.merveilleusescreations.com/post/pierres-naturelles-comment-être-certain-e-de-leur-authenticité

- Les bols tibétains de la boutique : https://www.merveilleusescreations.com/les-encens-et-bols-tibetains


A très vite ;)


Sandra

342 vues